Les nouveaux acteurs du livre en France : Storylab

25 Jan

Carte d’identité

Nom : Storylabstory lab

Date de lancement : Novembre 2010

Lieu des bureaux : Paris, 18ème (Incubateur Paris Région Innovation nord Express)

Nombre d’employés : 9

Modèle économique : environ 80% des revenus sont issus de l’activité BtoB de studio.

L’activité d’éditeur ne représente donc que 20% actuellement, mais avec le marché du livre numérique sur le point d’exploser en France, il s’agit d’un gros investissement pour l’avenir.

Et dans ce cadre, il s’agit de téléchargement à l’acte sur de petits prix (donc avec  le besoin de réaliser de gros volumes).

Coté communication :

Une forte présence sur les réseaux sociaux : Twitter, Youtube notamment.

Pour acheter un livre numérique sur Storylab on sera dirigé vers les plateforme partenaires : Fnac, iTune et Amazon.

storylab santé

Advertisements

Txtr Beagle : la première liseuse à moins de 10 €

20 Jan

L’annonce de la Txtr Beagle la liseuse d’origine Allemande à 10 euros,  n’a pas eu de retombées fracassantes : c’est quand même la première liseuse sous la barre des 10 €. Même le site GoodeReader salut ce  produit, et lui donne une note de 8,5/10.

14bb76325075414b

Alors que beaucoup de sites avaient fortement critiqué la liseuse Beagle de Txtr pour ses spécifications presque archaïques (pas de wifi, pas de zoom ou changement de police), le site Good eReader a un tout autre avis. Certes, le lecteur est vraiment basique, mais c’est justement ce qui pourrait faire son intérêt pour des utilisateurs en recherche de simplicité. On peut avancer, reculer, changer de livre, et c’est tout, comme pour un livre papier. Aucune autre option n’est disponible, et c’est peut-être cela, la bonne idée.

Alors que les liseuses ont un peu de mal à trouver leur place en face des tablettes, elles ne représentent que 3% des ventes de livre en 2012, on parle de plus en plus de l’arrivée des premières liseuses gratuites, Amazon pourrait recycler ses vieilles liseuses.

url

Face aux tablettes, les liseuses ont du mal à rivaliser, et les acheteurs ont tendance à choisir entre l’un ou l’autre des appareils. Des liseuses à très bas prix pourraient permettre de vendre les liseuses en plus des tablettes, pour une lecture d’un type différent, en déplacement ou en extérieur par exemple.

txtr_beagle_1

Dans ce cas, proposer une liseuse à très bas prix, très simple à utiliser, et qui permet de lire ses ebooks préférés sur un écran à encre électronique n’est pas une si mauvaise idée que ça, et est compatible avec l’achat d’une tablette. Sans Wifi et avec une alimentation à pile (la liseuse tient un an avec deux piles, selon le fabricant), elle oblige ses utilisateurs à se connecter sur un PC ou à un mobile avec le bluetooth pour télécharger des ebooks via l’appli android.

Concernant le soft de la liseuse il ne permet de changer la taille de la police, mais il lit les e-pub, on ne doit pas lui en demander trop pour 10 euros.
Ci-dessous la vidéo unboxing par goodreader.

CES 2013 les prototypes de chez Plastic Logic

10 Jan

Une grande liseuse à 2 écransplasticlogic-dual-screen-ereader

Une solution innovante mais loin d’être opérationnelle encore, qui permet à des écrans à encre électronique souples de se transformer en “tablettes” et de communiquer entre eux. Si les innovations technologiques étaient au rendez-vous, le produit n’est pas vraiment terminé. Mais Plastic Logic avait manifestement de nombreuses idées pour ses écrans, l’une d’entre elles étant de proposer une liseuse à encre électronique grand format qui se replie. L’appareil n’est rien d’autre que l’assemblage de 2 écrans 10,7 pouces, comme ceux qu’on a pu voir pour PaperTab, avec la possibilité d’avoir un affichage différent sur chaque page, ou unique sur l’ensemble des deux pages. Ci-dessous les photos d’illustration et la vidéo du prototype.

Dans tous les cas, ce genre de “liseuse” trouvera plutôt son public auprès des professionnels pour afficher de grands documents, des plans, et les montrer. Dans tous les cas, pour permettre un affichage en grande dimensions, deux grands écrans qui peuvent en devenir un seul est une bonne idée…

Une montre cardio avec un écran technologie e-link

L’arriver des écrans e-link flexibles permetent comme cette montre toutes les folies.plasticlogic-watch

Cette montre n’est qu’une illustration des possibilités offertes par ce nouveau support, comme on peut le voir avec la vidéo ci dessous.

La bêta de Firefox 19 embarquera une liseuse PDF en JavaScript

27 Dec

On l’attendait depuis 2011

Alors que la version 18 du navigateur est disponible depuis peu, voilà que Firefox 19 embarquera une liseuse PDF en JavaScript, en bêta d’abord évidemment.

La nouvelle bêta de Firefox 19 apporte donc une liseuse de documents PDF directement intégrée au navigateur. L’attente de ce projet date juin 2011. Il s’agit d’un composant entièrement développé par Mozilla et basé sur des technologies du web, dont essentiellement du JavaScript. Ce composant, nommé  « pdf.js », casserait le besoin de recourir à une liseuse externe, notamment Adobe Reader.

Ci dessous des capture d’écran de la nouvelle fonctionnalité.

E-link vs Paperwhite

23 Dec

E-link+éclairage = Paperwhite

Le dernier Kindle n’a pas manqué de faire parler de lui. Caché derrière un terme marketing bien choisi (“Paperwhite”), l’écran du Kindle a fait couler beaucoup d’encre. Nouvelle référence dans le domaine, mais aussi de nombreuses questions sur l’origine de la technologie. Il se trouve que l’écran Paperwhite est la combinaison de deux choses : un écran E-Ink nouvelle génération et un système d’éclairage par LED.290x290xkindlepaperwhite-290x290.jpg.pagespeed.ic.9qR3UBoqJc

Le site E-Ink Info a bénéficié des lumières de Sriram Peruvemba, directeur marketing de E-Ink, et livre quelques précisions sur la technologie embarquée par le Kindle. Comme nous vous l’annoncions, il s’agit d’un écran HD avec une résolution de 212 dpi (XGA) contre 167 dpi (SVGA) pour les écrans E-Ink qui équipent des readers comme le Kindle 4 ou le Kobo Touch. (Sur la photo ci dessous l’écran paperwhite au centre avec le Kobo de Fnac à droite et le Nook  a gauche du géant américain barnes and noble)

kindlepaperwhite-comparaison

e-link-rolls-out-next-generation-of-electronic-papers2

E-Ink a également amélioré les protections UV et le revêtement de l’écran pour réduire encore plus les reflets. Au final, les performances électro-optiques améliorées débouchent sur un meilleur contraste. En revanche, E-Ink ne conçoit pas le système d’éclairage du Kindle Paperwhite. Concernant ce composant, il sort des labos d’Amazon.

L’écran a vu sont contraste élevé de 25%. ainsi, le texte foncé sur un fond blanc brillant est fait pour la lecture. Avec Kindle Paperwhite vous pouvez lire n’importe où et n’importe quand . Vous pouvez régler la luminosité de votre écran afin de lire dans toutes les conditions d’éclairage, de la lumière du soleil jusqu’à la veilleuse pour votre lecture de chevet.

290x290xkindlepaperwhite-lighton-290x290.jpg.pagespeed.ic.fqSQFQGqz5

Pour répondre aux besoins de la lecture, la durée de vie de la batterie est augmenté de manière significative. Selon Amazon une seule charge dure jusqu’à huit semaines, basée sur une demi-heure de lecture par jour avec l’arrêt du wifi et le réglage de la lumière à 10.

battery-compare._V389693466_

La période de noël un boost pour les liseuses numerique

20 Dec

Une série d’articles en cette période de fête explique :

Pourquoi le livre numérique va (enfin (ou pas)) décoller en France (selon capital), un article de six pages qui vente les atout du numérique  la rémunération des auteurs identique au livre parier, le prix des livre numérique rendant la culture accessible à tous…(qui savent lire)

Selon une étude réalisée par téléphone sur 5.000 personnes entre décembre 2011 et mi-janvier 2012 et publiée par le « Pew Research Center’s Internet & American Life Project » il y a quelques jours, les fêtes de Noël semblent  avoir eu un effet plus que bénéfique pour le marché de la lecture numérique aux USA.

En constatant que la proportion des possesseurs de tablette numérique de même que pour les possesseurs de liseuse a pratiquement doublé, on ne peut que constater que la période des fêtes de fin d’année s’est avérée d’une importance stratégique et d’une efficacité impressionnante aux USA.ebook-1

Cette étude semble mettre également en avant le fait que cette période de l’année a permis de secouer un marché du livre numérique qui semblait ne plus connaître de grands bouleversements depuis quelques mois. D’autant plus que le lecteur de ebooks americain était en 2010 un homme blanc entre 50 et 64 ans, avec un diplôme universitaire gagnant plus de 75 000$/ans. En 2012 le lecteur de ebooks est une femme hispanique entre 30 et 40 ans  , avec un diplôme universitaire et gagnant plus de 75 000$/ans.

ebook-3

Les liseuses et les tablettes semblent être devenues un cadeau « In » à mettre sous le sapin et on peut évidemment affirmer que la diminution globale des prix est lié à l’accessibilité de ces produits.

Il faut peut être relativise est rappeler que pour la France les tablette ne représente pour l’année 2012 2% du matché du livre qui pèse 4,3 milliards d’euros. (infographie Le Motif ci dessous)

Le lien de l’enquête Pew Research : http://libraries.pewinternet.org/2012/01/23/tablet-and-e-book-reader-ownership-nearly-double-over-the-holiday-gift-giving-period/

Numeriklivre

16 Dec

Ces nouveaux éditeurs en ligne qui surfent sur la vague ebooks

Le premier des choix de Numeriklivre ou  numeriklivre_logoa été de publier des textes destinés à n’être lus qu’en numérique depuis sa création en juin 2010, c’est un pure player, un des nouveaux éditeurs exclusivement en ligne, autrement dit il proposer aux lecteurs des textes à lire en ligne (streaming) et à télécharger aux formats numériques (PDF, abandonné depuis, mobi/kindle et ePub) sans passer par la version imprimée. Dix-huit mois plus tard, le catalogue se compose de plus de 80 titres dont la plupart sont des histoires (nouvelles, récits, romans) et des essais écrits par des auteurs d’aujourd’hui même si nous trouvons également depuis peu des grands classiques de la littérature. En parcourant à nouveau ce catalogue on remarque désormais que la palette est cette fois très étendue : récits poétiques, érotiques ou fantastiques, romances et thrillers côtoient essais, études, réflexions mais également les BD et même l’humour. On notera que pour noël l’éditeur offrira un nouveau site à ses clients, deux ans après la création de la plateforme de vente.

This slideshow requires JavaScript.

Le deuxième choix a été de proposer des textes qui ne dépasseraient pas 10 €. En fonction du nombre de signes et des contraintes techniques, les textes sont généralement vendus entre 0.99 € et 9.99 € . Dans tous les cas, près de 60 titres ne dépassent pas les 4.99 €, le reste se situant entre 5.99 € et 9.99 € .numeriklivre ex

Le troisième choix a été, dès le départ, de jouer la clé de l’ouverture et de la confiance. Aucun verrou anti-copies (DRM) n’a en effet jamais été posé sur les fichiers numériques. L’éditeur s’en est d’ailleurs souvent expliqué sur les blogs, les réseaux sociaux et les forums. Une note d’intention figure désormais dans chacun des ebooks.listeliv