Tag Archives: amazon

E-link vs Paperwhite

23 Dec

E-link+éclairage = Paperwhite

Le dernier Kindle n’a pas manqué de faire parler de lui. Caché derrière un terme marketing bien choisi (“Paperwhite”), l’écran du Kindle a fait couler beaucoup d’encre. Nouvelle référence dans le domaine, mais aussi de nombreuses questions sur l’origine de la technologie. Il se trouve que l’écran Paperwhite est la combinaison de deux choses : un écran E-Ink nouvelle génération et un système d’éclairage par LED.290x290xkindlepaperwhite-290x290.jpg.pagespeed.ic.9qR3UBoqJc

Le site E-Ink Info a bénéficié des lumières de Sriram Peruvemba, directeur marketing de E-Ink, et livre quelques précisions sur la technologie embarquée par le Kindle. Comme nous vous l’annoncions, il s’agit d’un écran HD avec une résolution de 212 dpi (XGA) contre 167 dpi (SVGA) pour les écrans E-Ink qui équipent des readers comme le Kindle 4 ou le Kobo Touch. (Sur la photo ci dessous l’écran paperwhite au centre avec le Kobo de Fnac à droite et le Nook  a gauche du géant américain barnes and noble)

kindlepaperwhite-comparaison

e-link-rolls-out-next-generation-of-electronic-papers2

E-Ink a également amélioré les protections UV et le revêtement de l’écran pour réduire encore plus les reflets. Au final, les performances électro-optiques améliorées débouchent sur un meilleur contraste. En revanche, E-Ink ne conçoit pas le système d’éclairage du Kindle Paperwhite. Concernant ce composant, il sort des labos d’Amazon.

L’écran a vu sont contraste élevé de 25%. ainsi, le texte foncé sur un fond blanc brillant est fait pour la lecture. Avec Kindle Paperwhite vous pouvez lire n’importe où et n’importe quand . Vous pouvez régler la luminosité de votre écran afin de lire dans toutes les conditions d’éclairage, de la lumière du soleil jusqu’à la veilleuse pour votre lecture de chevet.

290x290xkindlepaperwhite-lighton-290x290.jpg.pagespeed.ic.fqSQFQGqz5

Pour répondre aux besoins de la lecture, la durée de vie de la batterie est augmenté de manière significative. Selon Amazon une seule charge dure jusqu’à huit semaines, basée sur une demi-heure de lecture par jour avec l’arrêt du wifi et le réglage de la lumière à 10.

battery-compare._V389693466_

L’autoédition ?

6 Dec

L’auto-édition ou autoédition c’est quoi ?

Cela consiste pour un auteur à prendre lui-même en charge l’édition de ses ouvrages, sans passer par l’intermédiaire d’une maison d’édition.

Elle se distingue précisément de l’édition à compte d’éditeur ou à compte d’auteur. Dans le premier cas, en effet, l’éditeur se charge à ses frais de réaliser et diffuser l’ouvrage en rémunérant l’auteur selon les ventes, et dans le second l’éditeur s’en charge aux frais de l’auteur.

Ainsi on change de schéma passant de ça :

les-difficultes-art-pour-editeur-numerique_2_641688

A ça :

les-difficultes-art-pour-editeur-numerique_3_641688

Amazon lance sa version de l’auto-édition, kindle direct publishing, en proposant monnayant finance de référencer des ouvrages d’écrivains directement sur leur site sans passer par une maison d’édition.
amazon dpSuivi de prêt par la Fnac, cependant ces géants en investissant le terrain de l’autopublication, ne menacent t’ils pas le fonctionnement du marché de l’édition  Est ce que les libraires ou bien encore les éditeurs classiques, ne vont ils pas se sentir laissés dans toute cette histoire ?

Le salon des éditeurs indépendants

18 Nov

Le salon des éditeurs indépendants c’est tenu durant le weekend du 17 au 18 avec un concert le vendredi 16 novembre.  Durant ce salon c’est plus de  168 stands qui regroupe un large éventail d’éditeurs francophile indépendants.  Ne leur parlés pas d’Amazon ou la Fnac, ce publics d’éditeur de gauche préféré parler d’originalité et d’identité. De nombreux stand sont consacrés à faire connaitre des association dont le but et la promotion d’écrivains inconnues.

Coté salon on peut remarque un lieu (espace blancs manteaux à paris 4) assez moderne  qui sert d’habitude pour des exposition d’art moderne. Dans la configuration du salon du livre c’est un grand espace principal qui sert a contenir les stand et deux salle au premier étage : l’une pour la lecture et l’autre pour le débat de dimanche qui a pour thème le marché du livre.

Ce salon est l’occasion pour certain écrivant de faire des séance de dédicace , cependant aucune tablette ou e-book a l’horizon. Je commence alors à demander aux éditeurs si il compte mettre en place une plateforme en ligne dédiée a la vente de e-book. une réponse unanime : Nous ne voulons pas détruire la marche du livre et envoyer les libraire au chômage !

Durant mes différentes rencontres j’ai pu constater un décalage entre le monde de l’édition grand public et les éditeurs indépendants qui se contente de ce genre d’évènement et du bouche à oreille pour vendre leur livres. C’est le modèle du catalogue et du best seller  qui se sont a l’ouvre, ici les indépendant on comme mission de faire connaitre les futur best seller qui migrerons vers les grands éditeurs. Cependant, internet et les plateforme de vente des grand éditeurs notamment Amazon ne met il pas en danger ce modèle économique du marche du livre ? Lorsque Amazon fera connaitre gratuitement les nouveaux auteurs, comme c’est déjà le cas sur leur site, est-ce que les éditeurs indépendants ne seront plus obsolètes?

Test Kindle For PC

11 Nov

Amazon transforme les PC en lecteurs d’e-books
Le distributeur américain va proposer aux internautes de télécharger gratuitement le Kindle for PC. Ce logiciel permet de lire sur un ordinateur les livres électroniques achetés sur le Kindle Store.

Pour acheter son livre sur Amazon vous devrez avoir installé l’application Kindle for PC téléchargeable à cette adresse :

 http://www.amazon.com/gp/feature.html/ref=kcp_pc_mkt_lnd?docId=1000426311

Coté interface c’est simple et dépouillée laissant toute la place à la gestion de la bibliothèque et à la lecture. Parmi les options et fonctionnalités proposées, on retrouve une sélection de la couleur de fond (blanc, noir et sépia), le réglage de la taille des caractères, la gestion des signets et des fonctions de recherche, d’annotation et de mise en surbrillance. Il y a aussi l’intégration du dictionnaire New Oxford American Dictionary, uniquement en anglais donc.Évidemment, la version Kindle pour Windows lit le format propriétaire d’Amazon (extension « azw ») et le format pour mobiles Mobipocket (extension « mobi »). Évidemment avec Kindle for PC vous avez une entrée privilégiée à la libraire d’Amazon. Il m’a été facile d’intégrer à la bibliothèque (library) les livrels au format Mobipocket que j’ai pu trouver, Kindle for PC étant définis par Windows comme l’application par défaut pour ce type de fichier.

Image

Le Kindle nouveau est arrivé

21 Oct

Oui il est bien là, cela fait déjà 1 an qu’on l’attend, comme Apple, Amazon aura mis les petits plats dans les grands pour son nouvel e-book. C’est au cours d’un keynote le 7 septembre que la nouvelle tombe le kindel sort enfin en France  après des années à nous contenter des Kobo de Fnac ou autre liseuse Sony, un acteur majeur des e-books rentre dans la bataille pour la conquête du marché français.
Amazon commence fort, sur son site un message du PDG nous annocant l’arrivé de la nouvel liseuse, cette technique de communication nous rappela une autre firme américaine. Cependant l’arrivée à Kindle s’accompagne de nombreux changements : quid de l’encre numérique, Amazon préfère développer une technique maison «Paperwhite » avec les avantages de l’encre numérique et de l’écran rétroéclaire mais sans les inconvénients. Un nouvel écran avec une définition accrue et un rétroéclairage qui ne fatigue pas les yeux, outre cette innovation c’est surtout les services qui accompagnent ce E-book qui intriguent. Comme pour Le Kobo de chez Fnac, Amazon propose un accès direct vers une plateforme de téléchargement, cependant elle propose des livres numériques et un service de prêt, le dit service sera fonctionnel au courant du prochain mois.

Le plus grand changement inauguré par Amazon consiste à publier des auteurs directement sur Kindle c’est le Kdp pour Kindle direct publishing. Amazon n’innove pas réellement car, déjà en 2008 le site français publie.net publie sur l’internet de nouveaux auteurs, mais le faible nombre de textes (environ 500) ne permet pas un réel changement du monde de l’édition. Avec Amazon est sa force de frappe c’est potentiellement tout le secteur de l’édition qui va évoluer. Comme pour le secteur de la musique lorsque les majors ont perdu en pouvoir face aux plateformes de musique en ligne comme une célèbre marque à la pomme, Amazon semblé impulse cette évolution pour devenir le Itune du secteur littéraire.

Le combat qui oppose le Koboglo et le Kindle semble inégale même si les deus E-book sont tout deux au pris de 129 euros, les difficultés que rencontre la Fnac et sa possible vente par le groupe PPR, la situation de la Fnac et la nouvelle stratégie d’Amazon ne présage rien de bon pour la liseuse française et le secteur du livre numérique français.